Le blog

Plumes et parures

La plume est un matériau facile à collecter, durable et doté de couleurs éclatantes, en particulier s’agissant des oiseaux mâles, ainsi parés pour séduire les femelles lors des parades amoureuses.

A l’époque des sociétés primitives, le mystère de l’oiseau, créature dotée du pouvoir voler, fascine déjà l’être humain. Partout dans le monde, l’homme lui associe des pouvoirs et des croyances.

La plume est alors soigneusement collectée afin de créer des ornements, surtout  masculins, qui expriment, aux yeux de tous et grâce à une symbolique partagée, le prestige personnel de son porteur.

La coiffe ornée de plumes renseigne ainsi sur la bravoure du guerrier, son pouvoir spirituel (chaman, chef) ou son rang social dans la société…et c’est encore le cas jusqu’à nos jours si l’on pense aux uniformes de parade de certaines armées: à chaque rang de la hiérarchie, son plumet distinctif !

La plume trouve aussi des usages plus utilitaires: armes de chasse, leurres de pêche, exploitation du duvet, médecine traditionnelle, écriture …

Si pendant longtemps, la plume est donc surtout réservée aux parures masculines, elle se féminise plus tardivement.

Ainsi l’histoire a gardé le souvenir des dépenses somptuaires de Marie Antoinette pour acquérir de splendides plumes d’autruche ! Hommes et femmes usent alors pareillement des ornements décoratifs les plus extravagants. L’importation de plumes exotiques est rendue possible grâce au développement des échanges commerciaux mondiaux.

La plumasserie en occident connait alors un développement considérable.  En France, au 16ème siècle, les travailleurs de la plume se regroupent au sein de la “Corporation des plumassiers-panachers-bouquetiers-enjoliveurs de Paris”. 

Ce n’est que plus tardivement, à partir du 19ème siècle, que la plume devient l’apanage exclusif des femmes, la mode masculine ayant définitivement adopté un costume plus sobre, influencé par le protestantisme anglais et caractéristique de l’homme d’affaire issu de la bourgeoisie.

La plume devenue féminine, c’est alors surtout du pouvoir de séduction qu’il s’agit … quoique la richesse de la parure ne manque pas de renseigner sur la situation financière de l’époux et son rang dans la société bourgeoise !

Son pouvoir d’attraction tient à sa légèreté, sa couleur, sa douceur caressante et sa capacité à bouger gracieusement au moindre souffle d’air. Ces attributs, traditionnellement associés aux femmes, restent présents à l’esprit lorsque la plume est représentée, notamment en haute joaillerie, à grands renforts de pierres précieuses.

La qualité esthétique ayant supplanté le symbole, la plume se dote au passage d’un petit quelque chose d’érotique qui assure, encore aujourd’hui, sa présence dans la représentation d’une féminité exacerbée, voire carrément frivole.

 

Aujourd’hui encore, la plume est très présente dans la mode ou la déco, sous la forme de motifs stylisés, dans un esprit bohème ou ethnique, ou sous sa forme naturelle. 

Cliquez sur les photos pour découvrir les légendes ou les sites sources

AnaGold expose à Maison&Objets

Ma première participation au Salon Maison&Objets à Paris du 8 au 12 septembre

 

Sélectionnée pour exposer dans l'espace "CRAFT" dédié aux métiers d'art, je prépare activement cette nouvelle aventure d'envergure.

Fan de ce salon depuis de nombreuses années (voir article précédent sur Maison&Objets), je suis un petit peu impressionnée car Maison&Objets réunit quand même 3 000 exposants venus d'une soixantaine de pays et accueille autour de 70 000 visiteurs professionnels venus du monde entier ! 

Du coup, j'ai travaillé tout l'été pour constituer un stock de pièces en laiton brut (vive l'établi et le chalumeau qui ne m'ont pas quittée d'une semelle) qu'en fonction des commandes, je ferais dorer ou argenter avant de passer à l'étape de l'ornementation en plumes. J'exposerai une trentaine de modèles de bijoux et une dizaine d'accessoires, chaque pièce étant déclinable en plusieurs coloris. Voici un petit apperçu au travers de la sélection mise en avant par le site internet de Maison&Objets

 

AnaGold est invitée au Printemps à Vélizy

Pour la troisième année, je suis invitée par Le Printemps Vélizy à exposer mes créations durant quelques semaines autours de la fête des mères. C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je retrouve l'accueil chaleureux du personnel qui évolue autours de mon corner à l'étage de la mode femme. Au fil des jours, je retrouve aussi de fidèles clientes qui découvrent mes nouveautés. Comme les années précédentes, je dispose d'un espace pour travailler sur le stand, ce qui me permet d'offrir la possibilité de personnaliser à la demande. C'est très apprécié, tant par les clientes qui m'apportent la robe qu'elles porteront à telle occasion et avec qui je conçois le bijou assorti, que par moi même car cela booste ma créativité et multiplie les idées. D'autre part, je suis entourée de la crème des marques de prêt à porter et je ne me lasse pas de cet environnement si coloré, élégant et inspirant.

 

Bref, au Printemps, je suis une créatrice privilégiée !

Une grande étape pour janvier 17: Participer à un salon professionnel !

AnaGold est entrée dans sa quatrième année d'existence et pour aller plus loin, participer à un salon professionnel est une étape clé qui consiste à vendre non plus à des particuliers mais à des boutiques, concepts store, galeries, diffuseurs ... en France ou à l'étranger. Pour diffuser des bijoux, c'est le salon Bijorhca qui fait référence. Il se tient deux fois par an à la Porte de Versailles.

Les enjeux sont importants, il s'agit de proposer une collection homogène et saisonnière qui sera reproduite en série en fonction des commandes prises sur le salon. Toute une organisation et beaucoup de travail de création, fabrication, shooting photos, catalogue bilingue etc...

Engagée sur ce projet depuis plusieurs mois, voici quelques photos du "work in progress ! " 

0 commentaires

Un atelier bijoux à l'Ermitage de Meudon

 

En partenariat avec Printemps Vélizy, un brunch était organisé dans le très bel hôtel l'Ermitage de Meudon (Best Western) pour la fête des mères, ce dimanche 29 mai.

 

 

AnaGold a animé un atelier de création de bracelets en perles ou ruban, pour le plus grand plaisir des mamans et des enfants ! 

0 commentaires

La fête des mères au Printemps (Vélizy)

 

C'est toujours un grand plaisir d'installer mon corner dans ce beau magasin dédié à l'élégance. Les visiteurs déambulent, s'arrêtent devant mes vitrines et sourient à la petite souris (pas moi, le bijou en forme de souris !) ou admirent la beauté d'une plume de paon... alors la discussion s'engage et si il n'y a pas toujours une vente à la clé, il y a en tout cas un moment d'échange bien agréable.... Vive le Printemps !

5 commentaires

Formation Plumassière !

Autodidacte dans le travail de la plume, j'ai décidé de me former aux techniques traditionnelles de la plumasserie dans la dernière école en France (et en Europe) qui propose ces formations. Ce stage réalisé en avril 2016 a été un pur bonheur: un professeur d'une grande gentillesse avec une longue carrière dans l'accessoire en plumes et la haute couture, un groupe éclectique et formidable (costumiers du music hall, brodeur d'art, modistes, créatrices de bijoux) et l'apprentissage de techniques fabuleuses. Minoches, boas, frisage, montures, teintures...un vrai tourbillon de plumes !!!

14 commentaires

Gemmes et créations

Deux expos qui passionneront les amoureux du bijou :

 

Ce sont tout d'abord les portes ouvertes de mon ex-école de bijouterie, l'Afedap, les 4 et 5 mars, au 15 rue Henry Murger dans le 19ème arr. Une occasion en or (euh...en fait les étudiants travaillent surtout le laiton ou l'argent) de voir des créations contemporaines ou carrément avant gardistes, de discuter avec créateurs, professeurs et jeunes ou moins jeunes en formation et enfin, de découvrir les processus de recherche créative et de fabrication.

 

 

Ensuite, ne manquez pas le salon international des minéraux qui se tiendra les 11, 12 et 13 mars à l'espace charenton à Paris. Vous y découvrirez des trésors de pierres précieuses, pierres fines, fossiles etc... Éblouissement garanti !

6 commentaires

AnaGold au Printemps Vélizy : une histoire d'amour 

 

           Après 2015, 2016

 

Très heureuse de cette aventure au long court, je suis de retour au Printemps Vélizy pour une semaine dédiée à l'amour....

 

...et en plus, je fais des rimes !

 

Voici quelques photos du stand et des nouveautés créées pour l'occasion

0 commentaires

Coups de coeur au salon Maison & Objets

Maison& Objets, c'est pour moi le salon de l'inspiration tout azimuts. Des formes, des textures et des couleurs ... c'est exactement ce qui m'inspire dans la création de mes bijoux ! Au passage, il s'agissait aussi d'allez faire coucou à ma copine Delphine Burrus, créatrice de sacs et pochettes qui exposait pour la première fois. Voici quelques photos prises sur le vif

0 commentaires

Plumes et parures

La plume est un matériau facile à collecter, durable et doté de couleurs éclatantes, en particulier s’agissant des oiseaux mâles, ainsi parés pour séduire les femelles lors des parades amoureuses.

A l’époque des sociétés primitives, le mystère de l’oiseau, créature dotée du pouvoir voler, fascine déjà l’être humain. Partout dans le monde, l’homme lui associe des pouvoirs et des croyances.

La plume est alors soigneusement collectée afin de créer des ornements, surtout  masculins, qui expriment, aux yeux de tous et grâce à une symbolique partagée, le prestige personnel de son porteur.

La coiffe ornée de plumes renseigne ainsi sur la bravoure du guerrier, son pouvoir spirituel (chaman, chef) ou son rang social dans la société…et c’est encore le cas jusqu’à nos jours si l’on pense aux uniformes de parade de certaines armées: à chaque rang de la hiérarchie, son plumet distinctif !

La plume trouve aussi des usages plus utilitaires: armes de chasse, leurres de pêche, exploitation du duvet, médecine traditionnelle, écriture …

Si pendant longtemps, la plume est donc surtout réservée aux parures masculines, elle se féminise plus tardivement.

Ainsi l’histoire a gardé le souvenir des dépenses somptuaires de Marie Antoinette pour acquérir de splendides plumes d’autruche ! Hommes et femmes usent alors pareillement des ornements décoratifs les plus extravagants. L’importation de plumes exotiques est rendue possible grâce au développement des échanges commerciaux mondiaux.

La plumasserie en occident connait alors un développement considérable.  En France, au 16ème siècle, les travailleurs de la plume se regroupent au sein de la “Corporation des plumassiers-panachers-bouquetiers-enjoliveurs de Paris”. 

Ce n’est que plus tardivement, à partir du 19ème siècle, que la plume devient l’apanage exclusif des femmes, la mode masculine ayant définitivement adopté un costume plus sobre, influencé par le protestantisme anglais et caractéristique de l’homme d’affaire issu de la bourgeoisie.

La plume devenue féminine, c’est alors surtout du pouvoir de séduction qu’il s’agit … quoique la richesse de la parure ne manque pas de renseigner sur la situation financière de l’époux et son rang dans la société bourgeoise !

Son pouvoir d’attraction tient à sa légèreté, sa couleur, sa douceur caressante et sa capacité à bouger gracieusement au moindre souffle d’air. Ces attributs, traditionnellement associés aux femmes, restent présents à l’esprit lorsque la plume est représentée, notamment en haute joaillerie, à grands renforts de pierres précieuses.

La qualité esthétique ayant supplanté le symbole, la plume se dote au passage d’un petit quelque chose d’érotique qui assure, encore aujourd’hui, sa présence dans la représentation d’une féminité exacerbée, voire carrément frivole.

 

Aujourd’hui encore, la plume est très présente dans la mode ou la déco, sous la forme de motifs stylisés, dans un esprit bohème ou ethnique, ou sous sa forme naturelle. 

Cliquez sur les photos pour découvrir les légendes ou les sites sources

AnaGold expose à Maison&Objets

Ma première participation au Salon Maison&Objets à Paris du 8 au 12 septembre

 

Sélectionnée pour exposer dans l'espace "CRAFT" dédié aux métiers d'art, je prépare activement cette nouvelle aventure d'envergure.

Fan de ce salon depuis de nombreuses années (voir article précédent sur Maison&Objets), je suis un petit peu impressionnée car Maison&Objets réunit quand même 3 000 exposants venus d'une soixantaine de pays et accueille autour de 70 000 visiteurs professionnels venus du monde entier ! 

Du coup, j'ai travaillé tout l'été pour constituer un stock de pièces en laiton brut (vive l'établi et le chalumeau qui ne m'ont pas quittée d'une semelle) qu'en fonction des commandes, je ferais dorer ou argenter avant de passer à l'étape de l'ornementation en plumes. J'exposerai une trentaine de modèles de bijoux et une dizaine d'accessoires, chaque pièce étant déclinable en plusieurs coloris. Voici un petit apperçu au travers de la sélection mise en avant par le site internet de Maison&Objets

 

AnaGold est invitée au Printemps à Vélizy

Pour la troisième année, je suis invitée par Le Printemps Vélizy à exposer mes créations durant quelques semaines autours de la fête des mères. C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je retrouve l'accueil chaleureux du personnel qui évolue autours de mon corner à l'étage de la mode femme. Au fil des jours, je retrouve aussi de fidèles clientes qui découvrent mes nouveautés. Comme les années précédentes, je dispose d'un espace pour travailler sur le stand, ce qui me permet d'offrir la possibilité de personnaliser à la demande. C'est très apprécié, tant par les clientes qui m'apportent la robe qu'elles porteront à telle occasion et avec qui je conçois le bijou assorti, que par moi même car cela booste ma créativité et multiplie les idées. D'autre part, je suis entourée de la crème des marques de prêt à porter et je ne me lasse pas de cet environnement si coloré, élégant et inspirant.

 

Bref, au Printemps, je suis une créatrice privilégiée !

Une grande étape pour janvier 17: Participer à un salon professionnel !

AnaGold est entrée dans sa quatrième année d'existence et pour aller plus loin, participer à un salon professionnel est une étape clé qui consiste à vendre non plus à des particuliers mais à des boutiques, concepts store, galeries, diffuseurs ... en France ou à l'étranger. Pour diffuser des bijoux, c'est le salon Bijorhca qui fait référence. Il se tient deux fois par an à la Porte de Versailles.

Les enjeux sont importants, il s'agit de proposer une collection homogène et saisonnière qui sera reproduite en série en fonction des commandes prises sur le salon. Toute une organisation et beaucoup de travail de création, fabrication, shooting photos, catalogue bilingue etc...

Engagée sur ce projet depuis plusieurs mois, voici quelques photos du "work in progress ! " 

0 commentaires

Un atelier bijoux à l'Ermitage de Meudon

 

En partenariat avec Printemps Vélizy, un brunch était organisé dans le très bel hôtel l'Ermitage de Meudon (Best Western) pour la fête des mères, ce dimanche 29 mai.

 

 

AnaGold a animé un atelier de création de bracelets en perles ou ruban, pour le plus grand plaisir des mamans et des enfants ! 

0 commentaires

La fête des mères au Printemps (Vélizy)

 

C'est toujours un grand plaisir d'installer mon corner dans ce beau magasin dédié à l'élégance. Les visiteurs déambulent, s'arrêtent devant mes vitrines et sourient à la petite souris (pas moi, le bijou en forme de souris !) ou admirent la beauté d'une plume de paon... alors la discussion s'engage et si il n'y a pas toujours une vente à la clé, il y a en tout cas un moment d'échange bien agréable.... Vive le Printemps !

5 commentaires

Formation Plumassière !

Autodidacte dans le travail de la plume, j'ai décidé de me former aux techniques traditionnelles de la plumasserie dans la dernière école en France (et en Europe) qui propose ces formations. Ce stage réalisé en avril 2016 a été un pur bonheur: un professeur d'une grande gentillesse avec une longue carrière dans l'accessoire en plumes et la haute couture, un groupe éclectique et formidable (costumiers du music hall, brodeur d'art, modistes, créatrices de bijoux) et l'apprentissage de techniques fabuleuses. Minoches, boas, frisage, montures, teintures...un vrai tourbillon de plumes !!!

14 commentaires

Gemmes et créations

Deux expos qui passionneront les amoureux du bijou :

 

Ce sont tout d'abord les portes ouvertes de mon ex-école de bijouterie, l'Afedap, les 4 et 5 mars, au 15 rue Henry Murger dans le 19ème arr. Une occasion en or (euh...en fait les étudiants travaillent surtout le laiton ou l'argent) de voir des créations contemporaines ou carrément avant gardistes, de discuter avec créateurs, professeurs et jeunes ou moins jeunes en formation et enfin, de découvrir les processus de recherche créative et de fabrication.

 

 

Ensuite, ne manquez pas le salon international des minéraux qui se tiendra les 11, 12 et 13 mars à l'espace charenton à Paris. Vous y découvrirez des trésors de pierres précieuses, pierres fines, fossiles etc... Éblouissement garanti !

6 commentaires

AnaGold au Printemps Vélizy : une histoire d'amour 

 

           Après 2015, 2016

 

Très heureuse de cette aventure au long court, je suis de retour au Printemps Vélizy pour une semaine dédiée à l'amour....

 

...et en plus, je fais des rimes !

 

Voici quelques photos du stand et des nouveautés créées pour l'occasion

0 commentaires

Coups de coeur au salon Maison & Objets

Maison& Objets, c'est pour moi le salon de l'inspiration tout azimuts. Des formes, des textures et des couleurs ... c'est exactement ce qui m'inspire dans la création de mes bijoux ! Au passage, il s'agissait aussi d'allez faire coucou à ma copine Delphine Burrus, créatrice de sacs et pochettes qui exposait pour la première fois. Voici quelques photos prises sur le vif

0 commentaires

Plumes et parures

La plume est un matériau facile à collecter, durable et doté de couleurs éclatantes, en particulier s’agissant des oiseaux mâles, ainsi parés pour séduire les femelles lors des parades amoureuses.

A l’époque des sociétés primitives, le mystère de l’oiseau, créature dotée du pouvoir voler, fascine déjà l’être humain. Partout dans le monde, l’homme lui associe des pouvoirs et des croyances.

La plume est alors soigneusement collectée afin de créer des ornements, surtout  masculins, qui expriment, aux yeux de tous et grâce à une symbolique partagée, le prestige personnel de son porteur.

La coiffe ornée de plumes renseigne ainsi sur la bravoure du guerrier, son pouvoir spirituel (chaman, chef) ou son rang social dans la société…et c’est encore le cas jusqu’à nos jours si l’on pense aux uniformes de parade de certaines armées: à chaque rang de la hiérarchie, son plumet distinctif !

La plume trouve aussi des usages plus utilitaires: armes de chasse, leurres de pêche, exploitation du duvet, médecine traditionnelle, écriture …

Si pendant longtemps, la plume est donc surtout réservée aux parures masculines, elle se féminise plus tardivement.

Ainsi l’histoire a gardé le souvenir des dépenses somptuaires de Marie Antoinette pour acquérir de splendides plumes d’autruche ! Hommes et femmes usent alors pareillement des ornements décoratifs les plus extravagants. L’importation de plumes exotiques est rendue possible grâce au développement des échanges commerciaux mondiaux.

La plumasserie en occident connait alors un développement considérable.  En France, au 16ème siècle, les travailleurs de la plume se regroupent au sein de la “Corporation des plumassiers-panachers-bouquetiers-enjoliveurs de Paris”. 

Ce n’est que plus tardivement, à partir du 19ème siècle, que la plume devient l’apanage exclusif des femmes, la mode masculine ayant définitivement adopté un costume plus sobre, influencé par le protestantisme anglais et caractéristique de l’homme d’affaire issu de la bourgeoisie.

La plume devenue féminine, c’est alors surtout du pouvoir de séduction qu’il s’agit … quoique la richesse de la parure ne manque pas de renseigner sur la situation financière de l’époux et son rang dans la société bourgeoise !

Son pouvoir d’attraction tient à sa légèreté, sa couleur, sa douceur caressante et sa capacité à bouger gracieusement au moindre souffle d’air. Ces attributs, traditionnellement associés aux femmes, restent présents à l’esprit lorsque la plume est représentée, notamment en haute joaillerie, à grands renforts de pierres précieuses.

La qualité esthétique ayant supplanté le symbole, la plume se dote au passage d’un petit quelque chose d’érotique qui assure, encore aujourd’hui, sa présence dans la représentation d’une féminité exacerbée, voire carrément frivole.

 

Aujourd’hui encore, la plume est très présente dans la mode ou la déco, sous la forme de motifs stylisés, dans un esprit bohème ou ethnique, ou sous sa forme naturelle. 

Cliquez sur les photos pour découvrir les légendes ou les sites sources

AnaGold expose à Maison&Objets

Ma première participation au Salon Maison&Objets à Paris du 8 au 12 septembre

 

Sélectionnée pour exposer dans l'espace "CRAFT" dédié aux métiers d'art, je prépare activement cette nouvelle aventure d'envergure.

Fan de ce salon depuis de nombreuses années (voir article précédent sur Maison&Objets), je suis un petit peu impressionnée car Maison&Objets réunit quand même 3 000 exposants venus d'une soixantaine de pays et accueille autour de 70 000 visiteurs professionnels venus du monde entier ! 

Du coup, j'ai travaillé tout l'été pour constituer un stock de pièces en laiton brut (vive l'établi et le chalumeau qui ne m'ont pas quittée d'une semelle) qu'en fonction des commandes, je ferais dorer ou argenter avant de passer à l'étape de l'ornementation en plumes. J'exposerai une trentaine de modèles de bijoux et une dizaine d'accessoires, chaque pièce étant déclinable en plusieurs coloris. Voici un petit apperçu au travers de la sélection mise en avant par le site internet de Maison&Objets

 

AnaGold est invitée au Printemps à Vélizy

Pour la troisième année, je suis invitée par Le Printemps Vélizy à exposer mes créations durant quelques semaines autours de la fête des mères. C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je retrouve l'accueil chaleureux du personnel qui évolue autours de mon corner à l'étage de la mode femme. Au fil des jours, je retrouve aussi de fidèles clientes qui découvrent mes nouveautés. Comme les années précédentes, je dispose d'un espace pour travailler sur le stand, ce qui me permet d'offrir la possibilité de personnaliser à la demande. C'est très apprécié, tant par les clientes qui m'apportent la robe qu'elles porteront à telle occasion et avec qui je conçois le bijou assorti, que par moi même car cela booste ma créativité et multiplie les idées. D'autre part, je suis entourée de la crème des marques de prêt à porter et je ne me lasse pas de cet environnement si coloré, élégant et inspirant.

 

Bref, au Printemps, je suis une créatrice privilégiée !

Une grande étape pour janvier 17: Participer à un salon professionnel !

AnaGold est entrée dans sa quatrième année d'existence et pour aller plus loin, participer à un salon professionnel est une étape clé qui consiste à vendre non plus à des particuliers mais à des boutiques, concepts store, galeries, diffuseurs ... en France ou à l'étranger. Pour diffuser des bijoux, c'est le salon Bijorhca qui fait référence. Il se tient deux fois par an à la Porte de Versailles.

Les enjeux sont importants, il s'agit de proposer une collection homogène et saisonnière qui sera reproduite en série en fonction des commandes prises sur le salon. Toute une organisation et beaucoup de travail de création, fabrication, shooting photos, catalogue bilingue etc...

Engagée sur ce projet depuis plusieurs mois, voici quelques photos du "work in progress ! " 

0 commentaires

Un atelier bijoux à l'Ermitage de Meudon

 

En partenariat avec Printemps Vélizy, un brunch était organisé dans le très bel hôtel l'Ermitage de Meudon (Best Western) pour la fête des mères, ce dimanche 29 mai.

 

 

AnaGold a animé un atelier de création de bracelets en perles ou ruban, pour le plus grand plaisir des mamans et des enfants ! 

0 commentaires

La fête des mères au Printemps (Vélizy)

 

C'est toujours un grand plaisir d'installer mon corner dans ce beau magasin dédié à l'élégance. Les visiteurs déambulent, s'arrêtent devant mes vitrines et sourient à la petite souris (pas moi, le bijou en forme de souris !) ou admirent la beauté d'une plume de paon... alors la discussion s'engage et si il n'y a pas toujours une vente à la clé, il y a en tout cas un moment d'échange bien agréable.... Vive le Printemps !

5 commentaires

Formation Plumassière !

Autodidacte dans le travail de la plume, j'ai décidé de me former aux techniques traditionnelles de la plumasserie dans la dernière école en France (et en Europe) qui propose ces formations. Ce stage réalisé en avril 2016 a été un pur bonheur: un professeur d'une grande gentillesse avec une longue carrière dans l'accessoire en plumes et la haute couture, un groupe éclectique et formidable (costumiers du music hall, brodeur d'art, modistes, créatrices de bijoux) et l'apprentissage de techniques fabuleuses. Minoches, boas, frisage, montures, teintures...un vrai tourbillon de plumes !!!

14 commentaires

Gemmes et créations

Deux expos qui passionneront les amoureux du bijou :

 

Ce sont tout d'abord les portes ouvertes de mon ex-école de bijouterie, l'Afedap, les 4 et 5 mars, au 15 rue Henry Murger dans le 19ème arr. Une occasion en or (euh...en fait les étudiants travaillent surtout le laiton ou l'argent) de voir des créations contemporaines ou carrément avant gardistes, de discuter avec créateurs, professeurs et jeunes ou moins jeunes en formation et enfin, de découvrir les processus de recherche créative et de fabrication.

 

 

Ensuite, ne manquez pas le salon international des minéraux qui se tiendra les 11, 12 et 13 mars à l'espace charenton à Paris. Vous y découvrirez des trésors de pierres précieuses, pierres fines, fossiles etc... Éblouissement garanti !

6 commentaires

AnaGold au Printemps Vélizy : une histoire d'amour 

 

           Après 2015, 2016

 

Très heureuse de cette aventure au long court, je suis de retour au Printemps Vélizy pour une semaine dédiée à l'amour....

 

...et en plus, je fais des rimes !

 

Voici quelques photos du stand et des nouveautés créées pour l'occasion

0 commentaires

Coups de coeur au salon Maison & Objets

Maison& Objets, c'est pour moi le salon de l'inspiration tout azimuts. Des formes, des textures et des couleurs ... c'est exactement ce qui m'inspire dans la création de mes bijoux ! Au passage, il s'agissait aussi d'allez faire coucou à ma copine Delphine Burrus, créatrice de sacs et pochettes qui exposait pour la première fois. Voici quelques photos prises sur le vif

0 commentaires

Portrait d'une créatrice passionnée par son métier, la conception et la fabrication de bijoux et accessoires ornés de plumes 

Portrait of a designer passionate about her craft, the design and manufacture of jewelry and accessories ornamented with feathers